Découvrez la programmation de cette saison

Samedi 20 juin, 17h

Présentation du Festival
par Guy Touvron
et
Jean-Paul Gasparian, pianiste

Beethoven, Chopin, Liszt

En savoir plus et réserver votre concert

Mardi 26 juillet
20h

Jean-Philippe LAFONT
Guy TOUVRON
Orchestre des Grandes Heures
direction Eric Geneste

Benjamin Britten, Simple Symphony opus 4
Serge Paloyan, "L’Arménien"Concerto pour trompette (création)
Jean-Philippe LAFONT chante Bécaud, Brell, Nougaro

En savoir plus et réserver votre concert

Jeudi 30 juillet
20h

Looking for Beethoven
spectacle musical écrit et interprété par
Pascal AMOYEL

Bach
Mozart
Haendel
Beethoven

En savoir plus et réserver votre concert

Vendredi 31 juillet
20h

Requiem de Fauré
Ensemble Instrumental et Vocal de l'Ain
direction Eric Reynaud

Egalement au programme La Messe des Pêcheurs de Villerville

En savoir plus et réserver votre concert

Dimanche 2 août
20h

Quatuor Psophos

Ludwig van Beethoven, *Quatuor en fa mineur n° 11* opus 95 dit *Serioso *et *Grande Fugue* opus 133
Félix Mendelssohn, *Quatuor opus 13*

En savoir plus et réserver votre concert

Vendredi 7 août
20h

Concert en Femmes Majeures
Ensemble Des Equilibres
Trio à Cordes avec Harpe

Henriette Reynié
Mel Bonis
Graciane Finzi
Edith Canat de Chizy

En savoir plus et réserver votre concert

Samedi 8 août
20h

Piotr Ilitch TCHAIKOVSKY
Liturgie de Saint Jean Chrysostome opus 41

Choeur de la Cité de Lausanne
sous la direction de Renaud Bouvier

En savoir plus et réserver votre concert

Dimanche 9 août
20h

70 BOUGIES POUR UNE TROMPETTE
Les Cuivres à l’honneur
pour les 50 ans
de carrière de Guy TOUVRON

Ensemble de trompettes de Lyon
Quatuor de trombones SlyMe
Simon Fournier, trompettiste et autres artistes cuivristes
Direction : Guy Touvron

En savoir plus et réserver votre concert

Les Petites Minutes

Festival Off offert par la mairie de Cluny
Concerts gratuits

Baroque italien et chant grégorien
Maïté Louis, récital de violon
Julie Mossay, chant et Laure Vovard, clavecin
Quatuor de trombones SlyMe

En savoir plus et réserver votre concert

L'année 2020 est marquée par la figure incontournable de Beethoven dont nous fêtons le 250ème anniversaire de la naissance. Beethoven, compositeur classique le plus joué au monde et humain révolté contre toutes les injustices. L’année Beethoven devrait être l’occasion, pour nos démocraties fatiguées, de méditer les vertus humanistes qui n'ont jamais quitté le compositeur.
Vous entendrez ses oeuvres dans plusieurs de nos concerts. Dès la présentation avec la Sonate n°12 jouée par Jean-Paul Gasparian, pianiste que le Magazine Classica a placé parmi les 10 pianistes les plus prometteurs de la jeune génération. Vous le retrouverez ensuite grâce à Pascal Amoyel qui nous propose Looking for Beethoven, un spectacle musical sous forme d’une enquête qui décode les 32 sonates pour piano. Et enfin avec le Quatuor Psophos qui interprètera le Quatuor à cordes n°11 et la fameuse Grande fugue opus 133 considérée comme le couronnement de l'œuvre pour quatuor de Beethoven.
Mais il n’y a pas que Beethoven qui revienne au fil de plusieurs concerts. Guy Touvron, le président du Festival, jouera au 1er concert, accompagné par l’Orchestre des Grandes Heures, pour la création d’un concerto pour trompette de Serge Paloyan, concert au cours duquel vous aurez l’extrême surprise de découvrir un des plus grands barytons français, Jean-Philippe Lafont, dans un programme de chansons de Nougaro, Brel et Bécaud – et vous réentendrez Guy Touvron dans le dernier concert : 70 bougies pour une trompette, hommage à ces 70 ans et à ces 50 ans de carrière. Cet ultime concert festif réunira un ensemble de trompettes, celui de Lyon, un ensemble de trombones, le quatuor SlyMe et plusieurs trompettistes.
Et cette année étant celle des dates emblématiques, vous assisterez au dernier concert de l’Ensemble Instrumental et Vocal de l’Ain qui, créé il y a 20 ans, a décidé d’arrêter et a choisi pour sa tournée d'adieu un des joyaux de la musique vocale, le Requiem de Fauré.
Deux autres concerts enfin. Celui, devenu rituel, en Femmes Majeures avec l’Ensemble Des Equilibres, un trio à cordes avec harpe qui interprètera des œuvres de compositrices du passé et contemporaines. Et celui du chœur de la Cité de Lausanne, sous la direction de René Bouvier, pour La Liturgie de Saint Jean Chrysostome de Tchaïkovsky.
Si nous avons commencé en évoquant Beethoven c’est dans le souci d’affirmer que musiciens, écrivains, peintres, artistes en général ne sont pas là pour distraire mais pour nous aider à penser le monde et notre place dans ce monde. Aussi terminerons-nous avec ces mots d’Albert Camus : « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse ». Que la musique, tout en nous enchantant, poursuive ce but !